• Nos cafés littéraires

    A partir de 2007, ensemble avec le Club des poètes ébroïciens, nous avons créé des Cafés littéraires, où nous vous proposons de découvrir les autobiographies, les romans et les poèmes de grands écrivains russes tels que: Pouchkine, Tourgueniev, Tchekhov, Dostoïevski, Gogol… Parfois, nous  regardons l’adaptation des romans au cinéma, nous écoutons les CDs livres, ou nous visitons les lieux français des écrivains russes (par exemple, la maison d’Ivan Tourgueniev). Les cafés et les séances de cinéma russe auront lieu à la Maison de l'Enfant et des découvertes, 4 avenue Aristide Briand 27000 EVREUX (près de CORA).

     

    Vous pouvez commander tous les films présentés pendant les séances  de cinéma et cafés littéraires sur DVD en nous contactant par téléphone (voir rubrique "nous contacter").


    Nos cafés littérairesNos cafés littérairesNos cafés littéraires

     

  • Samedi 24 Novembre à 15h: LA MOUETTE

    Voici un article de Télérama sur le film que nous projetterons le 23 Octobre à La MED:

    "

    Synopsis

    D'après la pièce d'Anton Tchekhov, musique originale d'Alfred Schnittke. Fin du XIXème siècle en Russie. Konstantin, un jeune écrivain s'oppose à l'académisme de Trigorine, l'amant de sa mère, la célèbre actrice Arkadina. Konstantin aime Nina, une jeune fille sensible qui rêve d'évasion, mais celle-ci se laisse séduire par Trigorine.

    Critique lors de la sortie en salle le 24/03/2012

    Par Cécile Mury

    Inédite en France depuis 1972, cette adaptation soviétique de la pièce d'Anton Tchekhov est une belle découverte. Invoqué par un réalisateur méconnu, Youli Karassik, l'esprit du célèbre dramaturge russe est bien là, dans la limpide villégiature de campagne où se déchire en sourdine toute une petite compagnie de bourgeois et d'artistes. Avant tout, c'est elle, « la mouette », l'innocente et idéaliste aspirante actrice, qui capte le regard. Dans ce rôle, Lioudmila Savelieva, qui fut, en 1967, la délicieuse Natacha du Guerre et paix, de Serguei Bondartchouk, est très émouvante. Le film est sage et lumineux en apparence, avec ses plans bucoliques, ses intérieurs douillets, son rythme tranquille. Mais le récit est hanté : illusions perdues, frustrations artistiques, douleur chuchotée..."

    La Mouette

     


  • Samedi 24/10/2020 à 15h

      Un nid de gentilshommes d’ Andrey Konchalovsky  (1969)
    D’après un roman de Tourgueniev

    Dans les années 1840, Lavretski, noble russe que sa femme a trompé, rentre d'Italie en Russie et retrouve avec plaisir son domaine. La première visite rendue à ses voisins le met en présence de Liza. Le coup de foudre est réciproque. Apprenant que sa femme est décédée, Lavretski espère épouser Liza. Mais l'information se révèle fausse : sa femme est bien vivante...Le film est adapté du roman éponyme d'Ivan Tourgueniev.