•  

    La fleur écarlateLa fleur écarlate 

      

    D’Irina Povolotskaia (1977)

     Un riche marchand avait trois filles. Un jour, il décida de partir en voyage et demanda à ses filles quel cadeau elles voudraient recevoir de lui à son retour. Les deux plus grandes demandèrent des objets de valeur. Mais la plus jeune, qui était aussi la préférée, souhaitait simplement que son père lui rapporta la fleur écarlate qu'elle avait vue en rêve. C’était une fleur magique qui poussait au bout du monde, dans le domaine du monstre de la forêt. Le marchand réussit à trouver la fleur, mais hélas devint l’otage du monstre. La petite Aliona partit alors à sa recherche. Son dévouement fut récompensé car le monstre de la forêt n'était autre qu'un prince charmant envoûté par une méchante sorcière. Le prince et Aliona tombèrent amoureux et l'histoire se termina par un beau mariage.


  • Le destin d’un homme

    de Cholokhov 

     Samedi 16 Mai 2015 à 15h00 LE DESTIN D'UN HOMME

     

     

        Adaptation à l'écran du récit de Mikhaïl Cholokhov, Prix Nobel de littérature. Andréï Sokolov a perdu à la guerre sa femme et ses enfants, et connu les horreurs du camp de concentration nazi. Et cependant cet homme qui semble avoir tout perdu réussit à garder intacte sa dignité humaine – il décide d'adopter un petit orphelin de la guerre. Metteur en scène et acteur de premier plan, Serguéï Bondartchouk a tenu à jouer lui-même ce rôle qui est un hymne à la force morale et à la vie.

     Récompense: Grand Prix du Festival de Moscou 1959 -Prix Spécial du Festival de Karlovy Vary 1970
    .

     

    L'enfant, extrait de Le Destin d'un homme