• samedi 16 juin 2012 - Seuls les vieux vont au combat de  Leonid Bykov

    Synopsis

    Deuxième guerre mondiale. Une escadrille de pilotes militaires livre tous les jours un combat acharné contre les pilotes allemands. Les hommes se soutiennent mutuellement et forment même un groupe de musiciens, dirigé par le commandant de l’escadrille. «Les vieux», dans cette escadrille, ont à peine 20 ans, alors que les «blancs-becs», formés à la hâte dans des écoles d’aviation, ne sont pas encore prêts au combat… Ils auront à passer par les dures épreuves de la guerre, à connaitre la joie d’un premier fait d’armes et la grandeur de la fraternité du combat cimentée par le sang. Ils connaitront le premier amour et la douleur de perdre des camarades de combat. Enfin viendra le jour où suivant l'ordre : «seuls les vieux vont au combat», ils devront monter dans la cabine de leurs avions de chasse prêts à décoller…



  • Comédie musicale

    • Réalisé par Karen Chakhnazarov
    • Avec Yuri Vasiliev, Larissa Dolina, Elena Tsyplakova...Voir le casting
    • Sortie : 19 septembre 1984
    • Durée : 1h30
    • Titre Original : My iz dzhaza
    • Titre International : Jazzmen
    •  

      NOUS SOMMES DU JAZZ

      Dans la Russie des années 20, Kostia, un jeune pianiste à la formation classique, tombe amoureux fou du jazz. Les responsables de son école de musique lui donnent à choisir entre classique et moderne. Sans hésiter, Kostia opte pour la musique américaine, signant ainsi son renvoi. Kostia colle des affiches par lesquelles il demande à tous les fanatiques du jazz de le rejoindre afin de former un groupe.


  • Vos suggestions

       

      Description : Ce film burlesque de Léonide Gaïdaï comprend trois nouvelles réunies en un tout par le personnage principal, Chourik, un plaisant ingénu qui se complaît dans les situations les unes plus invraisemblables que les autres. Dans « L’équipier » il redresse la Bringue, voyou qui purge 15 jours de travaux publics, dans « Hallucinations » il prépare fiévreusement des examens décisifs, miraculeusement réussis, dans « Opération ’euh’ » Il contrecarre l’arnaque projetée par le Nigaud, le Lâche et le Baroudeur sur un entrepôt déjà pillé par son gestionnaire.

      

      

    Le sous-titrage de cet extrait est en anglais, ce ne sera pas le cas du film projeté.

      





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique