• C'est le 9 Janvier 2010 qu'eut lieu au restaurant le "Jean Bouin" .la désormais traditionnelle soirée russe de l'association.

    soirée russe 2010


  • Nos séances de cinéma

    Cette année "Slavyanochka" a continuée notre tradition habituelle d'organiser la soirée thématique russe en début de chaque année. Cette fois, nous avons proposée une soirée avec un programme des danses slaves (russe, ukrainien,  bélarusse, polonaise et tzigane)
    en la salle des fêtes d`Angerville La Campagne (près d'EVREUX).
    Il faut dire que les danses slaves c'est une richesse de la culture slave. Les russes (comme les autres slaves aussi) aiment bien chanter et danser pendant les fêtes. Pour chaque nation slave il y a son propre style et manière, que bien présenter dans chaque costume.

     

    Le danse slave, il nous montre comme une histoire de la vie, d'une condition... c'est un jeu, l'humeur exprimes dans le danse. Personne ne reste indifférent!

    Nos séances de cinémaNos séances de cinémaNos séances de cinémaNos séances de cinémaNos séances de cinéma


  • Organisesoiree russer une soirée thématique russe en début d’année  devient presque une tradition pour «Slavyanochka ». Cette fois, la soirée a été donnée au château de Trangis à Evreux avec musique, chansons et danses tziganes slaves.
    Les tziganes ont toujours apporté de la richesse et de l’ambiance aux fêtes en Russie. Dans les familles aristocratiques russes, il était de tradition et de prestige d’avoir des musiciens tziganes lors des soirées festives.
    Il existe différents types de tziganes : roumains, slaves, espagnols. Leur origine commune est l’Inde. Une légende très ancienne raconte que les tziganes sont devenus troubadours, artistes ou artisans, allant toujours de villes en villes. Les tziganes russes ou d’Europe centrale faisaient commerce de chevaux, pratiquaient la voyance, la musique et la danse.



    Nos séances de cinéma

  • Noël russe en France

    Le bureau de l'association
    Il ne fût pas nécessaire à la cinquantaine de personnes présentes à la brasserie Jean Bouin le 7 janvier,  de prendre le transsibérien pour se rendre en Russie. Servi par quelques membres de l’association en costume traditionnel, le dîner typique – petits pains de viande, caviar d’aubergine – a été servi aux convives, accompagné d’un fond musical et d’animations liées au Noël orthodoxe.
    Léonid Zélitchonok, originaire de Russie centrale a proposé une animation musicale de qualité. Il maîtrise la pratique de divers instruments, de la balalaïka à la cornemuse en passant par la guitare et l’accordéon. Le talon de sa botte cache d’ailleurs un accordéon minuscule dont il arrive à jouer.